Compte-rendu de la commission de notation - Section SNESup Lyon 2

Section SNESup Lyon 2

Accueil > Actualités nationales et locales > Au niveau local > Compte-rendu de la commission de notation

Compte-rendu de la commission de notation

La Commission de Notation (statutaire à Lyon 2) s’est réunie jeudi 4 février 2016. Étaient présents : quatre représentants de l’administration (mais le DRH n’était pas présent) et sept doyens et directeurs de composantes.

Le but de cette commission est d’harmoniser les pratiques en ce qui concerne les opérations suivantes de gestion de carrière des enseignants de statut second degré : promotion par liste d’aptitude dans le corps des agrégés et accès à la hors-classe (pour les agrégés, les certifiés, les PLP et les PEPS).

1. Promotion dans le corps des agrégés par liste d’aptitude

Cette année, 13 collègues ont candidaté (voir cet article pour les modalités pratique de cette opération). Rappelons que, compte tenu du faible nombre de promotions possibles (correspondant à 1/7e du nombre de titularisations prononcées l’an passé pour chaque discipline) et également de “l’effet mémoire” (on ne déclasse pas un candidat précédemment classé s’il renouvelle sa candidature), il est important de candidater chaque année afin d’avoir des chances d’être un jour promu. Rappelons également que la quasi totalité des promus sont des collègues certifiés, PLP ou PEPS ayant atteint le dernier échelon de la hors-classe. La promotion par liste d’aptitude est une opération pour laquelle l’ensemble de la carrière des collègues est examinée et ainsi seuls ceux dont la carrière est suffisamment avancée ont une chance significative d’être promus.

La commission s’est prononcée pour l’attribution de quatre avis “Très Favorable” (le plus élevé), tous pour des collègues ayant atteint le dernier échelon de la hors-classe de leur corps. Les autres collègues ont reçu un avis “Favorable”.

2. Accès à la hors-classe des agrégés

Cette année, 19 collègues sont promouvables (voir cet article pour les modalités pratique de cette opération). Rappelons qu’une grande majorité des promus sont des collègues agrégés ayant atteint le dernier échelon de la classe normale et que les autres collègues promus ont atteint le 10e échelon (depuis plus de 2 ans et six mois pour la plupart). L’accès à la hors-classe est une opération pour laquelle l’ensemble de la carrière des collègues est examinée et ainsi seuls ceux dont la carrière est suffisamment avancée ont une chance significative d’être promus. De plus, chez les agrégés, seule une ancienneté de 4 ans dans le 11e échelon ou de 2 ans et 6 mois dans le 10e échelon permet de tirer un bénéfice financier immédiat de la promotion. Nous soutenons donc en priorité les collègues dans ces situations.

Aucun collègue n’étant cette année au 11e échelon, la commission a porté 5 avis “Très Favorable” (le plus élevé) aux collègues ayant atteint le 10e échelon avec une ancienneté significative dans cet échelon. Tous les autres collègues ont reçu un avis “Favorable”.

3. Accès à la hors-classe des certifiés, des PLP et des PEPS

Cette année, 38 collègues sont promouvables (voir cet article pour les modalités pratique de cette opération). Rappelons qu’une très grande majorité des promus sont des collègues certifiés, PLP ou PEPS ayant atteint le 11e ou (plus rarement) le 10e échelon de la classe normale. L’accès à la hors-classe est une opération pour laquelle l’ensemble de la carrière des collègues est examinée et ainsi seuls ceux dont la carrière est suffisamment avancée ont une chance significative d’être promus.

La commission a décidé d’attribuer l’avis “Exceptionnel” (le plus élevé) à 3 collègues. Les avis “Très Favorable” et “Honorable” ont été distribués respectivement à 14 et 21 collègues.

4. Bilan de cette commission

Pour l’essentiel, les avis formulés dans cette commission respectent nos mandats syndicaux et nous nous réjouissons de constater une amélioration substantielle [1] de la carrière des enseignants de statut second degré depuis que la commission existe (deux ans).
Quelques cas particuliers restent problématiques et nous ne manquons pas d’interpeller l’administration ainsi que les doyens et directeurs de composante sur ces difficultés ponctuelles.
N’hésitez pas à nous solliciter pour des informations complémentaires ou des questions relatives aux opérations de gestion de carrière.

[1cf. résultats en CAPA et CAPN pour l’université Lyon 2 notamment par rapport aux autres établissements de l’académie.

Suivre la vie du site  RSS 2.0   |   SPIP   |   Valid XHTML 1.0 Transitional